Fab Labs

Origine du Fab Lab ?

A l’origine, le concept de Fab Lab a été défini au début des années 2000 par Neil Gershenfeld au sein du MIT (Massachussets Institute of Technology). Quelque temps plus tard, le premier Fab Lab a vu le jour.

L’idée était d’explorer et d’expérimenter le passage de la conception numérique vers la fabrication d’objets physiques et de son potentiel transformateur sur la société. Il s’agissait de permettre aux personnes de ne plus se restreindre à l’apprentissage abstrait des sciences et du génie, mais de pouvoir les appliquer afin de résoudre des problèmes locaux et d’exprimer son besoin de créativité.

Qu’est-ce qu’un Fab Lab ?

C’est une plate-forme ouverte de création et de prototypage d’objets physiques, « intelligents » ou non. Un Fab Lab regroupe des informaticiens, designers et artistes et s’adresse à la population suivante :

  • entrepreneurs qui veulent passer plus vite du concept au prototype,
  • associations,
  • designers, artistes,
  • étudiants désireux d’expérimenter et d’enrichir leurs connaissances pratiques dans différents domaines : électronique, CFAO, design …,
  • créateurs, bidouilleurs ou bricoleurs du futur …

Que fabrique-t-on dans un Fab Lab ?

Le Fab Lab est un atelier de fabrication qui met à la disposition de ses utilisateurs :

  • des machines-outils pilotées par ordinateurs,
  • des outils traditionnels,
  • le savoir-faire nécessaire pour les accompagner dans l’élaboration de leurs projets.

On y trouve des outils encore très peu répandus tels que des imprimantes 3D qui produisent des objets solides en imprimant de fines couches de plastique sur une surface. Les Fab Labs sont également munis de fraiseuses, de découpeuses laser, …

Cet ensemble de machines offre la possibilité de fabriquer ou modifier rapidement et à la demande des biens de nature variée (livres, objets décoratifs, outils, etc.).
Cela inclut les produits ne pouvant être fabriqués à grande échelle. Bien souvent, il s’agit même de pièce unique.

Réseau de Fab Lab

Pour utiliser officiellement la nomination Fab Lab, un atelier de fabrication numérique doit respecter la charte Fab Lab, mise en place par le MIT.

Les différents Fab Labs dans le monde combinent tous, cinq fonctions correspondant à cinq publics :

  • la simple découverte du pouvoir de faire, de fabriquer, qui s’adresse aux enfants ou aux bricoleurs,
  • l’éducation par l’action, qui s’adresse aux écoles et universités,
  • le prototypage rapide, qui s’adresse aux entrepreneurs et créateurs,
  • la production locale, qui répond notamment aux besoins de pays en développement, mais aussi à ceux d’artistes, designers ou bricoleurs qui ne cherchent pas la grande série,
  • l’innovation, l’invention des objets, des espaces, des formes de demain.

Les Fab Labs sont réunis en un réseau mondial très actif.

Le concept de départ a beaucoup évolué et les Fab Labs s’adaptent aux conditions locales :

  • spécialisation dans l’innovation : l’Open City Design à Berlin ou au Fab Lab de Barcelone,
  • Démocratisation et démystification des technologies : le mobile Fab Lab du Bronx à New York,
  • amélioration de la vie de la population en répondant aux problèmes locaux : le Fab Lab Afghanistan ou le ARO Fab Lab au Kenya,
  • aide aux entreprises en leur fournissant des services-conseils ou la possibilité de réaliser des prototypes : le Waag Fab Lab au Pays-Bas.

En France, la Fing s’engage pour aider des Fab Labs français à émerger et se connecter.

Neil Gershenfeld :

Site du MIT.
Le laboratoire piloté par Neil Gershenfeld.

Fab Lab sur Wikipédia (français).
Les Fab Labs en France.

Un état des lieux des Fab Labs en 2012.

Un Fab Lab : abréviation de Fabrication Laboratory ou laboratoire de fabrication.